Ego trip

Ma photo

Aline Isoz officie en tant qu’experte en transformation numérique auprès des entreprises et institutions romandes. Titulaire d’un Bachelor en Communication, Marketing et Relations publiques, elle a commencé sa carrière dans le monde des agences publicitaires comme indépendante, puis a successivement occupé les postes de Directrice de création et de Directrice des stratégies digitales en Suisse romande, avant d’ouvrir sa propre agence en gestion de marques et branding, Blackswan et alineisoz.ch, un service d'accompagnement à la transformation digitale des RH, notamment. 

Nominée en 2015 pour le prix de la « Femme digitale de l’année » au Meilleur du Web, Aline Isoz a mis sur pied une délégation suisse de femmes actives dans le numérique invitée à la Journée de la femme digitale à Paris en mars 2016 ; elle consacre depuis une série de portraits aux femmes suisses du numérique dans Le Temps, après avoir tenu pendant 5 ans une chronique dans le magazine Bilan.

Membre de l’ACAD, elle intervient régulièrement dans le cadre de conférences ou d’ateliers thématiques auprès de décideurs, d’administrateurs de société et commente également les enjeux liés au numérique dans les médias en tant qu’experte. 

En 2016, elle est devenue membre du comité du Cercle suisse des administratrices, membre d’une commission pour Vigiswiss et a rejoint le conseil consultatif de la société aequivalent, de même que le conseil d’administration de la société Globaz SA.

De nationalité suisse, Aline Isoz parle français, allemand et anglais et elle a suivi des formations sur le Business Model Canvas Generation, sur l’intelligence économique et la veille stratégique, ainsi que sur les ressources humaines. 

dimanche 3 juillet 2011

Voleurs d'heures!

Je réalise depuis quelques temps que mes journées sont trop courtes. J'ai 3'000 idées par 24 heures, ma boîte à faire tourner, une vie sociale démente et deux filles dynamiques (une semaine sur deux). Et je n'ai pas le temps de faire tout ce que j'aimerais. Il y a des projets qui dorment dans mes tiroirs, je dévore deux livres par semaine et ça ne suffira jamais!

Il y a des bibliothèques entières qui me tendent les bras, des concerts que j'aimerais donner (eh oui, en plus, je chante), des danses que j'ai envie d'apprendre, des pays par dizaine à visiter, du bénévolat à faire, des gens à rencontrer, des événements auxquels aller, des amis à voir, des films à visionner... Et du côté de mes filles, le monde à leur faire explorer, des émotions à leur faire connaître, bref, c'est pas une vie qu'il me faudrait, c'est une dizaine!

Et pendant ce temps-là, il y a des gens qui s'ennuient, qui ont l'impression de vivre des journées sans fin, qui ne savent pas quoi faire de leurs journées, de leurs enfants, d'eux-mêmes. Des gens que la liberté effraie.

Vous savez ce qui serait génial? Pouvoir acquérir les heures des gens qui ne savent pas les utiliser, les louer, les acheter ou les échanger. Arriver vers quelqu'un qui attend que le temps passe et lui proposer de lui prendre ce temps si précieux pour nous. Vous trouvez ça extrême? Moi pas. Ok, ça raccourcirait la vie de certains, mais en même temps, ils ont l'air de la trouver trop longue. Ce serait du win-win, non? Mes heures, j'ai bien le sentiment qu'on me les vole pour des absurdités: contraintes administratives et sociales, obligations de se montrer là où n'aimerait pas être, personnes que l'on rencontre avec lesquelles on ne partage rien, et j'en passe...

Bon, Albert, t'es sûr que le temps est relatif? Parce que moi j'ai plutôt l'impression que c'est la relativité du temps qui est relative. Filez-moi vos heures ou je dis à tout le monde que vous n'avez rien d'autre à faire de votre temps que de lire mon blog!

3 commentaires:

  1. Bon c'est ou qu'on peut s'abonner à ton blog... histoire que tes articles arrivent direct dans ma boite mail, que j'aie pas à surveiller FB, Twitter 'n co pour te lire et me poiler 5 minutes.... j'ai pas que ca a faire moi non plus et le temps... ben y court....

    RépondreSupprimer
  2. C'est fait, ma p'tite dame: vos désirs sont des ordres!

    RépondreSupprimer
  3. j'adore quand tu me parles comme ca... ;-)

    RépondreSupprimer